SOS Tardigrades, notre réseau de profs solidaires, croit en la résilience des jeunes et des étudiants, et s'engage à les soutenir en cette période de crise sanitaire ! Professeurs d’université, agrégés et certifiés et professionnels apportent aux étudiants un soutien bénévole, à distance et individualisé sur les plans académique, méthodologique et contre le mal-être. En ces temps difficiles, soyons aussi forts que les tardigrades !

Concrètement, notre objectif est de mettre en lien les étudiants en difficulté avec des professeurs qui souhaitent apporter de l'aide aux étudiants fragilisés par la crise sanitaire.

APPORTONS UN SOUTIEN CONCRET AUX ÉTUDIANTS EN DÉTRESSE !

 

 

Entre famille et emploi, les étudiants souffrent ; ils sont vulnérables, on l’avait oublié. La pandémie Covid-19 désorganise leurs études et leurs stages, souvent les précarise économiquement et les prive de leur principale ressource : la vie étudiante. La détresse des étudiants est immense aujourd’hui : ils sont nombreux à se trouver dans les trous de la raquette et à risquer de décrocher. Les lycéens commencent à se poser des questions. Les organisations étudiantes se mobilisent sur leurs revendications et en même temps elles ont à gérer une multitude de problèmes. Les profs et les facs font le maximum, mais c’est compliqué, surtout pour les grandes universités. L’État fixe les règles de la politique sanitaire et détient les solutions économiques, mais il a ses limites aussi. Il n’est pas en mesure d’apporter largement le soutien personnalisé et de qualité dont les étudiants ont besoin immédiatement. On ne peut pas tout lui demander ; c’est à la société, c’est à nous-mêmes de bouger, par solidarité et par efficacité ! Nous lançons cet appel !

 

Nous, diplômés de l’enseignement supérieur, de tous âges, statuts et disciplines, sommes prêts à aider bénévolement des étudiants en détresse et à limiter le gâchis. Nous sommes parfois déjà engagés dans cet effort par nos fonctions. Nous appelons largement tous nos collègues anciens étudiants, enseignants, anciens enseignants et professionnels à rejoindre notre initiative et à se manifester en s’inscrivant à « SOS Tardigrades » sur notre site web*. Vous vous inscrirez sur la plateforme Internet où les étudiants nous contacteront selon nos profils.

 

Nous proposons, de manière personnalisée et à distance évidemment :

o Un soutien académique portant sur le contenu des études

o Un soutien méthodologique pour les examens et les études en solo

o Un soutien pour sortir de l’isolement et de la perte de l’envie

Contacts : www.sostardigrades.com ; email : sostardigrades@gmail.com ; Twitter: @STardigrades

 

Christel Alvergne, universitaire, économie Bordeaux, experte Afrique, UN New York ; Jean-Louis Auriault, INP, physique/mécanique, Grenoble ; Danielle Bassez, professeur agrégée, philosophie/grec moderne, Orléans ; Jack Bernon, INSEEC, santé/travail, Lyon ; Radia Bouderbane, universitaire, sciences de gestion, Grenoble ; Marc Boulon, INP, physique/mécanique, Grenoble ; Lise Bourdeau-Lepage, universitaire, géographie/économie Lyon ; Anthony Brossard, kinésithérapeute, Grenoble ; Eric Brunat, universitaire, économie, Savoie-Mont Blanc ; Jean Caune, universitaire, sc. de la communication, Grenoble ; Armand Chanel, universitaire, sciences sociales, Grenoble ; Bénédicte Corvaisier-Drouart, directrice générale CROUS Grenoble-Alpes ; Felix Darve, INP, physique/mécanique, Grenoble ; Myriam Donsimoni, universitaire, économie, Savoie-Mont Blanc ; Nicole Dufour, INSEE, statistiques administratives, Paris ; Philippe Douillet, universitaire/Anact, droit social, Lyon ; Souleymane Doumbia, jeune docteur, économie, Paris ; Jacques Fontanel, universitaire, économie, Grenoble ; Jean-Charles Froment, universitaire, ancien directeur de l’IEP, Grenoble ; Anne-Marie Gallet, infirmière, consultante GRH/Anact, Lyon ; Laura Guéorguiéva, jeune docteure, économie, Savoie-Mont Blanc ; Jacques Joyard, universitaire, biologie, Grenoble ; Kirsten Koop, universitaire, géographie, Grenoble ; Alice Nallet, avocate, Grenoble ; Noël M. Ndoba, universitaire, économie, consultant UNESCO, Paris ; Mounir Qat : ingénieur, mathématiques appliquées, Paris ; Xavier Richet, universitaire, économie, Paris ; Thierry Rousseau, universitaire, sociologie, Paris ; Ivan Samson, universitaire, sciences de gestion, Versailles ; Ahmed Silem, universitaire, économie, Lyon ; Florence Siméon, consultante GRH/orientation, Paris ; Jérôme Thfoin, Directeur marketing et innovation, Groupe SAMSE ; André Torre, directeur recherche INRAE, Paris ; Geneviève Trouiller, psychosociologue du travail, Lyon/IEP Paris ; Gerard Vivier, universitaire, mathématiques /informatique, Grenoble.

 

*Le tardigrade est un animal extraordinaire qui résiste à tout ou presque et devient le symbole de la résilience.

Nous découvrir en vidéo