grenoble_2_e-1.jpg

LE  SITE  DES  PROFS SOLIDAIRES  AVEC  LES ÉTUDIANT.E.S
 

IMG_20210312_154514_edited.jpg

LA PLATEFORME DE SOUTIEN AUX ÉTUDIANTS

Enseignants, Professionnels et Étudiants, rejoignez- nous !

Nous, diplômés de l’enseignement supérieur, de tous âges, statuts et disciplines, nous nous sommes mobilisés pendant la pandémie pour aider bénévolement des étudiants. Plus durablement, face à la crise de croissance de l’université, à son financement insuffisant et au besoin d’inclusion et de réussite des étudiants, nous sommes prêts, en tant que membres de la société civile, à nous impliquer directement,
sans attendre que tout vienne d’en haut !

Nous appelons largement tous nos collègues : enseignants, anciens enseignants et professionnels, à rejoindre notre initiative de soutien personnalisé et solidaire des étudiants. Cette initiative s’oriente aujourd’hui vers le coup de pouce ou vers le mentorat.

Sur cette plateforme, les étudiants peuvent nous contacter directement selon nos profils.
Ils peuvent aussi, s’ils le souhaitent, être accompagnés pour le choix et le contact avec le prof solidaire.

 

​Profs, inscrivez-vous ici pour présenter votre spécialité
 
Etudiants :
1/ inscrivez-vous ici 
2/ Consultez la liste des profs ici

COLOURS.jpg

LE BLOG

L’intergénérationnel c’est la rencontre des boomers et des zoomers. D’un côté il y a les étudiants, les zoomers, durement touchés par la pandémie où, repliés dans leur chambre, ils ont dû étudier sans véritable relation directe avec un enseignant. Ils ont souffert de l’absence d’une véritable vie étudiante, si importante pour l’équilibre, mais aussi pour s’accrocher aux études. De l’autre côté il y a les boomers, les générations plus âgées, souvent à la retraite. Elles ont fait parfois des études supérieures, et elles ont des connaissances et une grande expérience. Le confinement les a rendus encore plus disponibles, mais moins en état de les transmettre. L’intergénérationnel, c’est la rencontre de ces deux mondes, de ces générations qui se croisent mais se connaissent mal. C’est l’occasion de partager leurs expériences réciproques, de donner un sens nouveau à leurs vies.


D’habitude, l’intergénérationnel décrivait ces situations où des jeunes rencontrent des personnes âgées pour les sortir de la solitude. Aujourd’hui c’est plutôt l’inverse, c’est la génération du babyboom, enseignants et professionnels, qui vient aider les étudiants, saturés de zoom, pour leur transmettre des connaissances et les sortir du repli. Le mouvement n’est jamais à sens unique, il y a réciprocité. Les jeunes zoomers parlent en retour aux boomers de leurs difficultés et de leurs attentes. L’expérience montre qu’ils expliquent aussi les nouvelles technologies et parlent du monde qui émerge, celui de la jeune génération.

 


Pourquoi le dialogue intergénérationnel est-il important à l’université ? En 2020, il y a deux fois plus d’étudiants qu’en 1980 : 2,7 millions d’étudiants dans l’enseignement supérieur, dont 1,5 million à l’université. Ce n’est pas seulement le nombre, c’est le profil des étudiants qui change. Mais le taux d’encadrement baisse à l’université, et l’échec en premier cycle est massif. Par ce dialogue, la société civile peut s’engager immédiatement pour faire face à la crise de l’université.

 

Plus généralement, dans nos sociétés individualistes les familles sont réduites à l’extrême, l’égoïsme et le matérialisme dominent. La population est segmentée et la solitude est partout. Le lien social est très dégradé, dans les campagnes comme dans les villes, dans la production comme dans la consommation, et même dans les familles. L’intergénérationnel reconstruit une partie du lien social, qui fonctionne à double sens : les boomers et les zoomers se regardent, s’écoutent, se parlent, se transmettent et s'apprécient.

NOUS CONTACTER

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous.

Merci pour votre envoi !